27 avr. 2011

Tentative en solitaire dans Microcosmos




Nous avions au départ prévu avec Damien (de l'équipe) d'aller faire Sallenque Tempête, partir le samedi, bivouaquer au milieu de l'arrête et finir le dimanche. On voulait vraiment la faire avec le bivouac pour nous confronter a ça, la gestion du sac, la nuit en montagne et tout ce qui va avec! Mais la méteo du weekend nous a vite calmés.. Nous avons finalement décidé de reporter à une prochaine fois ou le soleil accompagnera notre sortie!

Du coup je me retrouve à la maison mais avec une terrible envie de sortir quand même! Regarde la météo petit créno le dimanche matin.. Je regarde les topos, et finalement tombe sur un projet qu'on a justement avec Damien: Microcosmos au Quié. C'est une courte voie d'artif 140m sur 5 longueurs, très abordable pour un premier chantier: A1+ max (Elle peut se faire en libre:6a+;6b+;7a+;5+/6a;5+/6a). C'est ok je prépare mes affaires pour partir seul!

Le toit de la Mirouge
Départ samedi vers 18h30 je roule bien pépère et arrive vers 20h15 sur le parking. J'installe le réchaud pour faire cuire les pâtes dont je rêve depuis mon départ, mais la belle surprise plus de gaz! Ok.. Bon qu'est ce qu'il y a à manger? Des gâteaux et un dés de fromage, super le repas dont je rêvais se termine en jeûne..
Lendemain même chose pour le ptit dej mais bon tant pis, démarre l'approche vers 8h avec 25kg sur le dos.. C'est lourd.

La paroie de Microcosmos

J'arrive au pied de ce qui me semble être Microcosmos je vois des points de progression (boulons) à une dizaine de mètres de haut.. Des plombs dans l'axe mais un peu sur la gauche une fissure, plus facile pour instaler le relais.
Ok j' installe le relais, soloiste etc.. ça commence, première voie d'artif!
Cablés, pitons friends j'arrive aux premiers boulons, una chapas récupérable. Entre les boulons un, voire deux pas sur crochets.. Bon je commence à comprendre que je suis pas du tout au bon endroit.. J'arrive à une plaquette, sur 7m un bonne dalle compacte pour rejoindre une fissure où il y a un piton. C'est pas vraiment le jour pour se mettre terreur, donc un maillon et je descends pour trouver la véritable voie..

Elle se trouve à quelque mètres sur la droite une fissure carrement nette qui a l'air super jolie! ça me semble beaucoup mieux!

Fissure de L1


Pareil je fais mon relais et démarre la voie à 11h.
ça pitone sur une première partie puis la fissure se couche un peu donc j'ai pu faire un peu de libre sur quelque mètres ensuite à nouveau raides et là pitons, friends(petit) et coinceurs surtout. Il y a 23 pitons dans cette première longueur.
La fissure traverse sur la droite et on rejoint un relais(deux plaquettes). Je laisse tout le matos dont je n'ai pas besoin, descends en rappel, déséquipe le relais, et démarre la remontée sur corde pour tout récupérer. J'arrive au relais hissage du sac. Seul on s'active comme une fourmi!
Hissage du sac


Matos au relais

Il est 13h, j'ai donc mis 2h pour faire 1 longueur, il commence à pleuvioter.. je me dis que de toute facon je ne pourrais pas finir la voie aujourd'hui, et si je me retrouve sous l'orage dans la deuxième longueur ça risque de devenir galère, je décide de descendre.

J'ai bien fait, 10min plus tard me voilà sous des trombes d'eau à descendre tout ce matériel!

Morale de cette courte matinée, en étant seul on met vraiment beaucoup plus de temps, c'est intéressant de le travailler pour gagner en efficacité, rapidité et surtout organisation. Personne ne sera là pour vous donner tel piton, défaire les noeuds parce qu'on a mal rangé la corde etc.. Partir le plus léger possible, et un portage la veille peut être un bon gain de temps.. Se préparer a être seul, et avoir la tête vide (pas énérvé c'est mauvais!)


A refaire, j'aimerai terminer cette voie en étant seul!


Au relais




13 avr. 2011

Xicoia, San Cugat

Dimanche nous retournons grimper à San Gugat.
Damien et moi suivis de Louis et Bastien partons dans Xicoia 275m, 6a, partiellement équipée, très jolie voie surtout le 6a une fissure magnifique.
Joseph Fred et Thibault Seb parcourent Mundo sonoro (175m, V+, non-équipée), arête effilée en rocher pourri, d'après les 2 cordées la voie n'est pas à faire..


 Sur l'arrête Mundo sonoro



Nous nous retrouvons tous en bas à midi pour faire des manips: nœuds, anneaux, triangulations, mouflages, remontée sur corde et un peu de carto.


Au final weekend formateur. Toutes les manips que nous avons vues et les petits conseils de Fred et Seb, mais surtout la prise de conscience du réel danger de notre pratique. Continuer à grimper et barouder avec comme maître mot: Prudence.
Et puis comme dit Bernard: Si tu veux qu'il ne t'arrive rien, reste chez toi dans ton canapé toute ta vie.

Regal del Reis, San Gervas

Second jour avec l'équipe nous allons avec Bastien dans Regal del Reis 6b A2(V+ obl) 175m. Sur le Topo est dit rocher mauvais sauf à quelques endroits... Mais cette première longueur, une mega fissure en photo dans le topo donne trop envie! Seb et Louis nous suivront dans cette voie. Jo Thibault Damien et Fred iront dans Sherpa Motar 200m, 6a+ / A1.


Jo dans Sherpa Motar



Bastien dans la fissure 6a puis A2


Comme prévu on galère bien à trouver l'approche sur la piste.. Finalement on démarre la marche prévue pour 2h.. Mais motivés! on s'égare un peu, mais on finit par trouver le canal de descente, heureusement qu'il y a des cordes fixes.
Départ dans la voie à 12h20!

Jusqu'ici tout va bien


Me voilà au départ de la fissure avec en tête de libérer l'A2(= 6c), chose réussie! ça tire sur les bras arrivé au relais! Les 2 camalots n°4 ont servi..

Dans le 6c ou A2


Nous restons au relais avec Bastien pour ravitailler Louis en friends pendant qu'il grimpe.

Louis dans la fissure de Regal del Reis

Le Matos récupéré Bastien se lance dans la 2nd longueur, V+ péteux.. Je le rejoins et pars dans la 3ème 6b. A 2m du relais je pars avec un énorme bloc dans les mains, demi seconde plus tard nous voilà tous les deux la tête en bas à plus savoir ce qui nous arrive. Je n'ai rien à part des écorchures, Bastien se plaint du ventre et de la cheville à deux doigts de lacher un paté à mes pieds!
Finalement au bout de 10min il reprend ses esprits et on décide de continuer..

Je sors le 6b, puis le 6a du dessus(plaque technique avec une traversée pas facile..). Deux longueurs de 4 mega péteuses et nous voilà au sommet bien contents d'être en vie!
Merci Bastien pour ton indulgence.. C'est dans ce genre de situation que les liens se forgent!

Pour les autres tout se passe bien, mais la voie est très herbeuse, beaucoup de végétation..


Retour aux voitures, petite remontée de bretelles de Fred qui fait du bien à tout le monde et retour au lac pour passer la nuit.


Au sommet de San Gervàs

L'arête SW de San Cugat

L'arrête de San Cugat
Au départ le weekend devait être couloirs ou à l'Ossau ou au Vignemale.  Finalement avec ces mauvaises condis en montagne nous voilà partis pour l'espagne, au programme Grande voie TA avec Fred Talieu comme guide et Seb (initiateur alpi).

Départ de Ontario à 7h du mat avec Damien, nous prenons Fred au passage, tout le monde se rejoint à la frontière un peu avant le tunnel de Vielha, nous allons à Sopeira pour grimper à San Cugat!
Fred nous propose d'aller dans L'arrête SW 1200m V+, très formateur, pour ma part c'était la première arrête que je faisais. Toute l'équipe se suit le long de l'arrête éffilée,  belle ambiance, à part les camions qui passent et repassent sur la route en bas..
Ce weekend Claire n'étant pas là, nous somme 3 cordées de deux, je suis devant avec Seb, Jo et Bastien nous suivent, puis Damien et Louis et Fred et Thibault ferment la marche.



Jo et Bastien sur l'arrête de San Cugat

Arrivé au sommet Fred nous fait un topo super interéssant sur toute les techniques d'assurage en mouvement.
On descent le très long pierrié directions le bord du lac, je connaissais un petit spot avec une fontaine, et un abri, c'est au bord du lac dans le village de Sopeira.
Tellement chaud toute la journée que je saute dans le lac, en fait c'est bien froid!




Nous préparons la journée de demain, ça sera à San Gervàs! (Bernard m'avait dit que c'était galère pour l'approche il s'était pas trompé!)

4 avr. 2011

Villaverde, Terradets

Le lendemain à nouveau à la pared de los Bagasses pour faire Villaverde 220m 6a obl, belle dalle est très peu équipée dans les longueurs faciles (4 omégas bien utiles). Dans les dalles les pas sont obligatoires, équipement aéré.



dans Villaverde

Descente plus facile!
Nous partons bien tranquillement à 15h, arrivée à 20h.

La voie du Cade au Terradets

Départ de Lacougotte Cadoule le vendredi à 19h, nous arrivons au barrage de Sopeira vers 22h.
Super repas concocté par Anouk, pas facile avec un petit réchaud mais qu'est ce que ça fait plaisir!
Nous partons le samedi direction les Terradets, depart 9h arrivée 10h. Nous partons pour faire la voie du CADE 500m 5 et Ae à la pared de les Bagasses . Démarre à 10h30, je me trompe et nous faisons les 2 premières de Tutti-frutti qui sont deux 4.
Nous rejoignons la voie à partir du relais 2.
Tout se passe bien, les longueurs en 5 sont très patinées dans la première partie (avant la vire)..

Anouk dans la longeur artif équipée


Nous prenons quelques pauses sur les différentes vires assez confortables!
Avec le manque d'eau et en plein soleil la fatigue se fait resentir, si bien que nous sortons à 18h au sommet.
Redescente facile au début, mais nous nous perdons après avoir desescaladé un petit ressaut de pierre. 2 rappels sur des arbres, nous ne sommes pas les premiers perdus, il y a des ficelous!
 


Dans le dernier 5, derniers éfforts!


Le soir nous allons dormir au lac, la bonne surpprise est que nous trouvons un ponton, super ambiance sur l'eau avec coucher de soleil et pyrénées en arrière plan!
belle ambiance sur le lac