5 juin 2011

Buenas Vibraciones, Vilanova

Malgré les mauvaises conditions météo prévue, nous avons quand même décidé de partir avec Anouk pour ce weekend de 4 jours! On voulait essayer Ordesa, première visite pour tous les deux et avec tous les bons échos qu'on a eu ça prommétait d'être une belle sortie!
Malheureusement le temps n'était pas au rendez vous..
Nous arrivons au Prado à minuit fatigués de la route, épreuve monter la tente en plein vent sous la pluie.. Après moults péripéties nous voilà enfin au chaud.
Lendemain lever 7h par les gardes forestiers qui nous demandent de dégager, interdit de poser la tente sur le parking.
Il fait pas beau, il pleut les parois sont trempées..
A être là autant repérer un peu, nous sommes montés jusqu'à l'abri bivouac de la cascade, l'endroit est magnifique, même magique!




On revient à la voiture, petit repas et départ vers Vilanova où on pense avoir un peu plus de chance qu'en altitude.
Nous arrivons sous la pluie, c'était même limite pour monter au monastère à cause de la boue, patinage bonne ambiance...
Montage de la tente sous la pluie (à nouveau..)
Le lendemain la chance nous sourit enfin il fait beau! On se doute que cela ne va pas durer, alors départ en vitesse pour Roca del Arcs, nous allons dans Buenas Vibraciones 170m 6a(V+obl) TA. La voie est toute aussi sympa que sa voisine Tàrrega, que nous avions faite la fois précédente. Les relais sont en place, 2 pitons dans la voie et 3 spits. Du bon rocher.

Seul ephoto d'escalade du weekend..

Le temps change et nous sortons sous un peu de pluie. Il est midi on ne peut pas en faire une autre, on comble l'aprem par révision du bac pour Anouk et révision des Topos pour moi..

Notre fidèle tente

Pluie toute l'aprem et nuit. Lendemain les parois sont trempées. Pas assez de matos pour artifer au Pilar del Segre. On trouve une voie à peu près au sec: Integral Sandinista 150m 6a(V+obl). Cette voie démarre dans les couennes de gauche pour rejoindre la vire à l'abri du second surplomb, traverse complètement et attrape la sortie de Mi Primer Amor. Une voie toute en traversée, le début V+ trempé mais équipé et la fin 6a trempée pas équipée.
Armé de gros friends pour artifer la fissure finale, de palme d'un masque et d'un tubat, je démare la première longueur... Au také pour mousketonner rien ne tient ça glisse dans tous les sens, après une chute un gros combat dans du V+, j'arrive au relais. Pas la peine de continuer et puis Anouk a pas l'air d'aimer la grimpe aquatique, fini les conneries, on rentre à la maison!

Il y avait du monde ce weekend a Vilanova, des Bordelais des Toulousain..


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire