28 mars 2012

Despertaferro, Montrebei




Je continue sur cette lancée espagnole avec Romain cette fois à Montrebei, en paroi d'Aragon. Je n'y avais jamais grimpé et nous avions prévu d'aller faire Alucinosis une voie d'artif ambiance. Mais ces derniers jours ayant pas mal grimpé ensemble, on commence à avoir une petite forme et Romain est chaud pour aller tenter une nouvelle voie audacieuse en paroi d'Aragon. Despertaferro remonte le pilier entre Alucinosis et Jim Beam. A la vue du topo je me dis que cela ne va pas être une partie de rigolade, ABO- 7a/A1 ou 7b+? pour le moment pas libérée. 7a obligatoire avec très peu d'équipement dans les longueurs, du pitonnage en libre pour environ 570m d'escalade.

Cette voie ouverte en 2009 par Joan Maria Esquirol et Albert Salvado n'aurait été répetée pour le moment que par la cordée Martin Elias/Mikel Bonilla et Oriol Baro/Christian Ravier.

Mais motivé plus que jamais j'accepte le challenge et nous voilà à faire le matos!
Nous prevoyons un bivouac sur la vire d'Existencialisme.
Arrivés pas trop tard le lundi soir, nous nous levons tôt le mardi. Un brouillard épais s'infiltre dans les gorges, la paroi est un peu humide, nous hésitons..






Attaque un peu plus tard que prévue, Romain part dans la 4ème longueur un jolie diedre qui donne le ton 6c+. Je continue dans un joli 6b, obligé de pitonner en libre, une expèrience. Première longueur dure un 7a+ avec quelques points en place, Romain grimpe et sort en libre, bien joué! J'attaque la dernière longueur de la journée un 6c+ expo, escalade obligatoire dans du compact sur plusieurs mètres pour ensuite retrouver des petites fissures à coinceurs/aliens, ouf!
Nous descendons en un rappel sur la vire de bivouac 4 étoiles d'Existancialisme, petite bière devant ces magnifiques couleurs de fin de journée sur la paroi de Catalogne.




Lendemain nous remontons par la longueur commune d'Existencialisme/Jim Beam en 6a puis j'attaque la courte L8 6b.
Romain part dans la première longueur dure en 7b+, 3 pitons en place, cette longueur n'a pas encore été libérée. Il suit la ligne qui nous parait être la plus logique: une ligne de faiblesse qui tire à gauche. Il enchaine jusqu'à quelque mètres du relais, la protection se fait plus difficile. Romain ne voit qu'après coup l'emplacement d'un petit coinceur salvateur. Un beau combat, dommage qu'il n'ai pas été récompensé en libérant la longueur.
A mon tour, je pars dans une longueur côté 7a+ sans aucun point. Plaque technique avec aliens dans des strates, je sors la longueur bien content, une première pour moi dans ce niveau!
Romain part dans la dernière longueur dure qui s'avère être très dure en libre car difficile à protéger. Finalement artif et bonne grimpe entre les points sous une grosse chaleur.
Je pars dans un beau dièdre en V assez court. Je continue ensuite dans l'avant dernière longueur 6b très belle dans de belles dalles compactes et Romain sort dans la dernière longueur 6a jolie.

Une jolie voie, surtout dans sa partie supérieur avec du très beau rocher. Le bivouac était une bonne idée pour reposer nos doigts et nos pieds. La voie à la journée, trop dure à nos yeux, a été faite par Christian et Oriol, chapeau...

Nous avons pris  plus de matos que le topo ne l'indique:
-9 pitons variés
-2 crochets
-jeux d'aliens doublés bleus, verts, jaunes
-camalots 0.5 à 3
-coinceurs

Le compte rendu de romain sur le site Simond ou sur le blog du bureau des guides d'ariège .
La video de la voie

















Merci Romain d'avoir tenté le coup avec moi, à bientôt pour de nouvelles aventures!

25 mars 2012

Gemma, Vilanova



Après une super soirée autour du feu seul à l' hermitage, le réveil de dimanche est un peu difficile. Juan, Deb, Flesh et Thomas partent dans Tierra de Nadie 175m 6b+ (6a obl) à Roca del Arc. Une Voie très jolie équipée.

Avec Pelo nous allons dans Gemma 220m A2+/6b (V+ obl) une petite voie d'artif à la journée.
Il faut enchainer L1+L2. L2 est côté A1 mais on peut grimper entre les pitons, gain de temps pas de pitonnage.
Pelo attaque L3, première longueur d'artif pour lui! Debut Ae puis un fissure travaillée, il s'en sort très bien, bien joué!
La L4 A2+, surement moins dure est la dernière longueur d'artif le reste est équipé. On trouve du matos en place et quelques passages sur plombs.
Nous lâchons les affaires ici et Pelo met le turbo pour sortir, je remonte aux jumars à la frère Hubert!

Matos:
-15 pitons dont 10 cornières variées, 5 universels
-friends jusqu'au 1
-coinceurs
-2 plombs (au cas ou)






24 mars 2012

Amadeus, Vilanova



Juan veux bien m'accompagner dans Amadeus 135m 7a (6c obl) qu'il vient de faire, merci à lui!
Nous descendons en rappel et place à l'escalade!

Splendide!


Diedre Farreny, Vilanova



Toujours le samedi et toujours à Roca Alta nous continuons notre journée dans le Diedre Farreny 155m V, une voie classique à l'esprit plus roots. Un bon plan pour toucher au terrain d'aventure, une belle occasion pour montrer à Thomas et Flesh ce style d'escalade.
Matos:
-coinceurs
-friends jusqu'au 3, 4 pas indispensables
-3 4 pitons et un marteau pour renforcer R3



 Juan, Pelo et Deb grimpent juste à côté de nous dans Amadeus 135m 7a (6c obl), une voie splendide dans ses deux dernières longueurs 6c et 7a. Bien joué à eux pour l'enchainement!


/

Porno Star, Vilanova



Nous partons avec la troupe comme au bon vieux temps à Vilanova de Meià, une arrivée assez tardive vendredi soir. Juan, Pelo, Deb, Thomas Glina et Flesh la nouvelle recrue sont de la partie.
Le samedi nous faisons Porno Star 105m 6b+ V+ obl avec Glina et Flesh à la Roca Alta.
Très jolie voie bien équipée qui roule sur du bon rocher compact avec de beaux passages.
Pour une première Flesh gaze bien!
Bon plan pour un weekend peuplé à Vilanova, beaucoup plus calme avec un cadre magnifique.





La cordée Juan, Pelo et Deb fait des merveilles dans Plurabel 100m 6b+ (6b obl) toute aussi jolie mais équipée plus aéré..


11 mars 2012

Desequilibrio Hormonal n°2, Montrebei


Avec le retour et la fatigue des troupes il nous fallait une voie plus courte. Juan voulait absolument faire la très jolie Desequilibrio Hormonal 250m 6b+. J'avais fait cette voie 1 an plus tôt avec Jo lors d'un stage avec l'équipe, très belle! Ca me disait bien d'y retourner. Pas deçu du voyage, toujours aussi belle! Aucune longueur à revendre et du très bon caillou.
L1 jolie diedre 6b; l2 passages d'un toit 6a pas facile puis 5; l3 5 fissure large; l4 le très joli dièdre rouge 6b; l5 plaques compactes style crépis 6b+ puis 5; l6 5 vers la sortie!

Matos : un jeu de friends jusqu'au 4, vous serez plus à l'aise en doublant le 2 et le 3. Pas de pitons, coinceurs.
Comptez 4h d'escalade.






10 mars 2012

Els Increduls, Montrebei



Weekend Montrebei! Accompagné de Juan et Pelo nous allons du coté d' Ager pour profiter du super temps et de la beauté des lieux. Il y a beaucoup de monde.
Levés tôt pour aller faire Els Increduls 450m ED- 6c y A1 obligatoire 6b, une très jolie voie d'escalade majoritairement libre à part quelques passages Ae/A1 apparament 7b dalle.
Elle se situe entre les voies Latin Brother et Via del Corb, depart commun avec la Latin puis tirer droit dans le dièdre de la seconde longueur del Corb pour se séparer à mi-longueur au niveau d'un surplomb.
La voie est soutenue, avec des longueurs exigeantes et longues. Majoritairement du bon caillou à part quelques trames et la sortie.
Nous sommes contents: pour une reprise grandes voies, une voie comme celle là à Montrebei c'est pas mal!

On trouve du matériel en place, prendre un jeu de friends jusqu'au 4 (le 4 pas forcément obligatoire), coinceurs, quelques pitons au cas où. Comptez 8 à 10h.














4 mars 2012

Couloir Pombie Suzon + Traversé des 4 Pointes, Ossau



Après l'énorme journée de vendredi, le samedi nous ne sommes bons à rien, on fait donc de la théorie: carto, recherche Arva, type d'encordement, sécu glacier/crevasse, mouflages..

Dimanche on prévoit de faire la traversée des quatres pointes Jean Santé, Aragon, Grand pic et petit pic en arrivant par le couloir Pombie Suzon. Deux courses en l'une, un projet à nouveau ambitieux..

Réveil à 5h du mat, nous arrivons rapidement à la vire Pombie Suzon qui mérite de l'attention, du III délicat. Louis se charge du couloir, nous grimpons en corde tendue on suit derrière avec Seb. Thibault Jo et Romain font cordée derrière nous.
Pour le ressaut le plus raide(70°/80°) nous faisont une longueur sinon tout roule assez vite et nous avalons les 450m de couloirs en un peu moins de 2h. Le couloir et en bonne condi, quelques ressauts de mixte et de glace pas très dure. Une cotation globale en D+.



Dans le couloir

Nous arrivons au pied de la pointe d'Aragon: la difficultée de cette course d'arrête. Je prend le relais, première longueur de IV. Le mauvais temps tombe, il commence à bien neiger.. Deuxième longueur, le passage dur de la course, un dièdre côté V, vraiment pas facile surtout dans ces conditions. Content de réussir cette longueur! Je continue sur les rampes de droite, la neige efface de plus en plus le rocher. Les autres font demi tour. Dans la quatrième longueur je ne trouve pas l'itinéraire, recherche pendant un long moment, ca devient dur et le temps tourne.. Nous prennons nous aussi la sage décision de rentrer.
Au refuge vers 18h, on fait les sacs et "vamos a la casa", il reste à revenir à la voiture avec un temps pourri!

Encore un bon weekend bien formateur.







Dans les longueurs suivante, vires faciles