3 mars 2013

Couloir Arlaud-Souriac au Vignemale !





C'est sûr que depuis que nous sommes rentrés du Ben, nous avons pu plus sortir en montagne contrairement à ce mois de janvier. Meilleures conditions ou bons créneaux? En tout cas nous avons profité de la bonne plage météo pour monter au Vignemale avec Juan et nous en avons été récompensé avec cette belle réalisation !
L'Arlaud-Souriac en face nord du Vignemale est un couloir de 700m en TD+ ouvert en 1978 par Daniel Gillerau Tony Bede et Bruno Prat.




Deux jours de grand bleu et des températures moins glaciaires sont prévus pour ce weekend. Nous montons tranquillement le samedi en raquette. Le refuge n'ouvre qu'aujourd'hui et très peu de monde est là ce soir. Levé tôt, nous mettrons deux heures pour atteindre le pied du couloir en raquettes (nous les avons portées pour éviter le détour à la descente).
Ça brasse dans cette première longueur pour le passage de la rimaye, mais après des conditions de rêve! Neige polystyrène (quik quik) dans toute la partie basse et la section en goulotte, vraiment dément! Par contre quand nous arrivons à la zone moins raide dans le couloir, beaucoup trop de neige, c'est dangereux et nous n'avançons pas. Nous traversons à gauche toute dans la face dans un ensemble de neige plus dure et de mixte. Corde tendue expo mais nécessaire et plus rapide. Nous sortons après 7h30 dans le couloir, aucune trace avant nous.
2h pour rejoindre le refuge puis 1h30 pour le parking nous arrivons bien fatigué mais tellement content de cette journée aux conditions parfaites! Très heureux d'avoir pu grimper dans cette face nord si impressionnante et sauvage...




Petite pensée à Jacques et son frère Bruno


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire