26 nov. 2014

Nouveau 8b avec AOC: pur produit local !

Depuis maintenant 2 mois la saison de montagne est terminée et c'était le moment de remettre les chaussons et passer des journées plus cools sur les falaises locales de Saint Antonin. Fini les levé à pas d'heure et les journées de golgoth!

Avec ce superbe automne bien sec et doux, on a pu grimper longtemps à la Croix. La forme revient bien et après 2/3 7c et 7c+ à vue je vais visiter Vae Victis un beau 8a+ que je fais au troisième essais.
Puis Adrenalina un autre 8a+ avec un pas de bloc qui me résistera un peu plus: 7 essais.
Nous partons à Bruixes avec Sylvain pour 3 jours et je réalise Millenium 8a au troisième essais et Primera linéa un autre 8a encore au troisième, deux belles lignes!

De retour chez nous, je me sens motivé pour tenter quelque chose de plus dur: AOC est un magnifique 8b de 40 mètre à la croix sur la vire de gauche.
Une première partie bien dévers avec des mouvs' physiques et impulsifs aboutit à un repos. La seconde partie se déroule dans un superbe mur bleu en léger devers où il faut allier technique et concentration pour clipper la chaîne!
Une voie vraiment démente!! 11 essais.

De belle photos de Julia Cassou, merci!



















10 nov. 2014

Cor Salvatge, Montrebei

Ce weekend à rallonge nous sommes parti en Espagne avec Sylvain. L'idée était de lui faire découvrir la magie de Montrebei!
Il ne fait pas si beau et nous n'avons pu faire qu'une grande voie, mais de très grande classe: Cor Salvatge 450m 7b ou 6c obligatoire.
Vraiment superbe voie, de la belle escalade dans du bon rocher, quelques pitons aux relais et dans les passages durs ce qui permet de se lâcher un peu et tenter de libérer ce que nous avons réussis à faire.
Les autres jours ces grimpes à Bruixes où on se régale!

J'arrive à R2 après que Sylvain ai doublé L1 et L2

3eme longueur: un beau 6c

Vu du dessus 

Départ de L4 athlétique. 7a



Longue 8ème longueur pour Sylvain

idem

La longueur crux en 7b qu'on enchaîne! 


Belle première visite à Montrebei pour l'ami Sylvain !




3 nov. 2014

Vidéo du séjour à Rjukan

Enfin!
Avec mes 15 jours de gardes, c'est l'occasion de serrer les prises de nos chères falaises de Saint Antonin (majeur au passage!) mais aussi de re-mater les photos et vidéos de voyage.
Du coup voilà un montage de notre séjour à Rjukan où nous avons fait de la glace et surtout bien fait les cons!


19 oct. 2014

Dièdre NE, Grande Aiguille d'Ansabère

Après une bonne soirée entre amis à la cabane d'Ansabère, le réveil est difficile mais nous faisons l'effort de nous lever. On ne va pas quitter ces belles aiguilles pour une journée de grimpe à Saint Antonin!
Nous partons pour la Grande Aiguille d'Ansabère et son Dièdre Nord Est 300m TD+.
Une tentative par Henri Barrio en 1933 fût vite avortée à l'approche du fameux surplomb. La première revient aux Frères Ravier accompagnés de G. Santamaria les 12 et 13 août 1954.

L'ambiance change entre le Spigolo Sud d'hier. Ici nous sommes en face nord, le rocher est bien délité et l'ambiance austère...
Une belle journée dans une voie historique qu'il faut venir grimper pas pour les passages d'escalades.
Matériel: câblés, Aliens, camalots du 0.5 au 2 avec un 0.75 en plus.
Pas de pitons, marteau pas utile à part pour retaper les clous.

Superbes couleurs automnales

Nous démarrons enfin après une approche pénible: d'abord un immense pierrier à traverser puis une remontée dans un couloir croulant... 

La longueur du toit, Pelo et Jean au relais (inconfortable!)

Sortie du toit, à partir de là le rocher est meilleur et l'escalade plus roulante.

Janot à l'épaule. Venir chercher l'arête à gauche.

Un rappel et une petite escalade permettent de prendre pied sur la voie normale de la grande aiguille d'Ansabère.

18 oct. 2014

Spigolo Sud, Petite Aiguille d'Ansabère

La petite aiguille d'Ansabère est un monolithe calcaire s'élançant vers le ciel sans aucuns défauts. Vertigineuse et attirante!
Il aura fallu pas mal de journée d'effort à l'équipe de Raymond Despiau pour en réaliser la première ascension. Avec A. Boysson puis J.C. Luquet, il équipe en deux fois la paroi d'abord du 10 au 15 juillet puis du 18 au 21 juillet 1967 avec 4 bivouacs dans la face (surement très inconfortables!)
Le premier parcours intégral sera avec Patrice de Bellefon les 22 et 23 août 1967.

Avec Janot et Pelo ça fait bien longtemps que nous ne sommes pas partis en montagne ensemble, il fallait marquer le coup! Quelques photos d'une belle journée passée en leur compagnie.

Elle claque oui !

Pelo dans le premier 6b

Jean essaie de grimper le 7a+ bien technique..
Le 7b encore plus je n'ai pas vu les prises!

Traversée sympa

La dalle finale vraiment magnifique! Les deux longueurs les plus belles de la voie. Ici dans le 6b

6c majeur!!

Encore une pour la route

The crew is back !

"Villa des Privés d'Amour"

8 oct. 2014

Supercouloir, Mont Blanc du Tacul

Nous avons encore quelques jours à Cham avec Romain. La météo reste bonne mais un fort vent de sud est attendu (=80km à 4000m). Un deuxième coche dans les Jorasses tombe à l'eau, par contre le versant Est du Mont Blanc du Tacul sera abrité: bonne idée!
On sait qu'on prendra de bons spindrifts mais on se mets en mode Tchétchène et c'est parti pour l'abri Simond, juste à côté du refuge des Cosmiques. Il y a bien du vent et la benne peine à arriver à bon port.

Le Supercouloir nous fait rêver Romain et moi (Romain depuis bien longtemps!). La première ascension a été réalisée par Jean-Marc Boivin et Patrick Gabarrou en 3 jours et deux bivouacs du 18 au 20 mai 1975. Les difficultées font 800 mètres mais si on sort au sommet ça fait dans les 1000 mètres pour une cotation ED- 85° 5 M6.

Voici quelques photos:

L'abri Simond: glauque pour certain, confort pour nous !

Romain passe la rimaye, les deux premières longueurs de mixte sont bien plâtrées 

Jolie vue et bientôt grimpe au soleil!

Romain attaque la première longueur. Dans ces conditions made in Ben Nevis, il est dur de ce protéger...
Rom' use de son expérience.

L1 toujours, ici pas trop de vent mais de bons spindrifts..!

C'est parti pour L2. Le crux en M6 est à la sortie mais de bonnes protections et de bons verroux de lames permettent de grimper détendu.

Romain c'est fait arroser lui aussi... 
La suite: toboggan de glace!

 4 étoiles










Dernier bout de glace avant les pentes de mixtes qui mènent à la brèche de la tour rouge. Ici nous avons fait 2/3 de la voie et la route est encore longue.




La brèche de la tour rouge: passage mixte sympa.


La brèche et la tour rouge

Un bout d'arête jusqu'à un court rappel qui nous dépose dans un couloir. Ensuite c'est l'antécime.

La lune se lève sur les Jorasses

Summit venté! Content!