31 août 2014

Eperon Nord du Petit Pic, Ossau

Début de la longueur en arc de cercle, très jolie



Avec la bonne journée de la veille et tous les verres bu (et pas de l'eau non!) le lendemain ça tire un peu. On me l'avait dit que boire de l'alcool c'était bon (=mauvais) pour la récup'.
Du coup on se lève un peu plus cool même si la journée s'annonce un peu longue. Nous allons en face nord pour décuver et se réveiller.

Dans la partie basse
L'Eperon Nord du Petit Pic est une vieille voie typé montagne ouverte en 1965 par les frères Ravier (encore eux!).
La première partie, à part la vire caractéristique d'attaque, est mal définit. Rester au mieux sur le vague éperon jusqu'à arriver au pied d'un grand et beau dièdre évident. Ensuite on est dans la partie raide qui grimpe. C'est jolie, l'itinéraire est plus évident et on trouve pas mal de pitons.

Toujours cette longueur en 6a+, cheminement astucieux



Dernière longueur dur en 6b

Dans toute la voie le rocher demande de l'attention.
Un bon jeux de friends avec des tailles moyennes en double.
On descend par l'arête des Flammes de Pierre.

Un bon weekend en ta compagnie mon pote !


30 août 2014

Sud Est Classique, Ossau

Dièdre majeur


Il est 13h et nous sommes au pied de la Sud Est Classique. Nous ne l'avons pas fait tout les deux, on mange un bout et c'est partie pour ce morceaux d'histoire monstre classique!
Cette voie est vraiment majeur, magnifique! Le rocher dément et cette longueur du dièdre: collector!

Ouverte en 1953 par André Armengaud et Jean Ravier, elle fait 520m dans le V+ max. Nous mettons 2h30 en corde tendu, 4 longueurs! A 17 heure au refuge pour ne manquer aucune goutte d'apéro!
Bien content de cette journée




Lili Marleen, Ossau

Sylvain au départ

Content d'être là !

La fin de l'été est toujours marquée par l'annuel rassemblement à l'Ossau: la fête de la fissure!
Un rassemblement convivial où l'on est sûr de croiser les copains, histoire de boire un verre et prendre des nouvelles!
Mais aussi de grimper forcément! Et cette année je monte avec Sylvain, je sais pertinemment que l'on va pas enfiler des perles!

 Nous démarrons assez tôt le samedi dans Lili Marleen une voie à la réputation engagée. 270m 7a max pour du 6c obligatoire.
Nous n'avons pas fait beaucoup de montagne ensemble, mais toutes ces journées de falaise à bourriner ce font sentir: on se connait, on se fait confiance, ça roule bien et bon rythme.

Premier 7a bloc, à doigts! ça fais pas

Sylvain à la fin du 7a, petite traversée ambiance


Début du second 7a pour Sylvain

C'est vrai que les deux longueurs dans le 7 laissent un petit souvenir ému, l'engagement est là et grimper dans du compacte ça fait toujours serrer les fesses! La voie rejoint la dernière longueur d'Eliminator. Belle voie avec de beaux passages.
Prendre un bon jeux de friends en doublant moyen et petit. Nous mettons 5h aller-retour, ça sent la journée pas terminée!

Un peu de poésie dans ce monde de brute


21 août 2014

Traversée du cirque du Portillon


En montons au Seil de la Baque, la suite du parcours est dans la purée...

Dernier jour pour nous ici au Portillon et Julien a une bonne idée: traverser les arêtes du cirque du Portillon: une belle façon de clôturer le séjour.
Nous rejoignons le Cap du Seil de la Baque en moins d'une heure du refuge puis c'est parti pour un parcours de crête puis d'arête facile jusqu'au Portillon d'Oô. Nous descendons à la brèche et remontée au Perdiguère par son arête Ouest point culminant du massif avec ses 3222m. Ça fait 4h30 que nous sommes partis du refuge, petit casse croûte. Nous rejoignons le pic Royo puis descente au col inférieure de Literol. Nous nous arrêtons là, avec un bon projet en tête: un parcours plus complet du cirque!
Dommage que le temps n'ai pas été avec nous, on aura pas vu grand chose mais nous sommes certains que la vue doit être magnifique de cette crête frontalière!

Corniche rocheuse



Merci Julien pour ce petit séjour en montagne bien sympa!
Merci à Régis et l'équipe du Portillon pour votre accueil fantastique!

Sommet du Perdiguère

20 août 2014

Éperon Ouest du Lézat

Lézat et couleur du soir
Le Lézat est le sommet voisin du Quayrat, il domine le refuge et cette belle pyramide attire le regard pendant "l'apéro-topo", moment sacré de l'alpinisme!
L’Éperon Ouest du Lézat se découpe dans la face, c'est une vieille voie gravi pour la première fois le 24 août 1942 (!) par Paul Grelier, R. Prada, J. Prunet et C. Cornelius.

350m en D dans du terrain qui demande beaucoup d'attention. On rencontre quelques vieux pitons. Le parcours de cette voie se fait quasiment tout en corde tendu à part le passage du gendarme: magnifique! Une grosse fissure large/cheminée raye celui-ci de haut en bas, bien visible du refuge.

Passage du gendarme 
Julien et le gendarme qui se découpe derrière
La météo est capricieuse aujourd'hui et l'incertitude règne au départ du refuge... Nous montons en 30 minutes et attaquons rapidement. Au bout d'une cinquantaines de mètres du grésille s'invite à la partie et nous fait de plus en plus douter. Mais rappeler dans ce terrain serait déjà compliqué. Je décide de continuer à fond et sans perdre de temps on file vers le sommet à toute vitesse entre grosses rafales de vent et grésille passager: ambiance!!
Nous arrivons au sommet 3h après avoir démarré et une heure plus tard au sec au refuge. Reste toute l'après-midi pour buller!


On garde le sourire, fait pas si mauvais !


19 août 2014

Adishatz, Pic des Spijeoles


Julien à l'attaque
Le pic des Spijeoles, c'est un peu le patron des lieux, et à être ici il fallait bien lui rendre une petite visite de courtoisie!

Julien a déjà fait le très classique Grand Diedre, pas grave on reviendra. On feuillette les topos et Adishatz, une voie moderne attire l’œil.

Ouverte le 21 août 2008 par O. Dejean et JP Pujolle, c'est une voie semi équipée qui fait 350m en TD-. Tracée directe vers le sommet avec de beaux passages d'escalades: c'est une jolie voie! Prendre 4-5 friends pour compléter l'équipement en place. Tout les relais sont en place et plusieurs longueurs font 50 mètres pile.
Attention, les puristes et mordus d'éthique anti-spit vous serez déçus par cette voie abondement équipée.
Sinon un bon plan pour les jours menaçants: rapide et retraite possible.




Du refuge nous passons par le chemin des mineurs, tracé improbable et astucieux! 1h20 d'approche en contournant le névé par la droite (vire herbeuse). Retour par le col du pluviomètre.



Magnifique dernière longueur pour Julien: une dalle rayée d'une belle fissure à doigts!

18 août 2014

Voie Ravier, Grand Quayrat

Couché de soleil sur le Quayrat

Julien à l'attaque

Un créneau météo pointe son nez dans les Pyrénées et en cette saison d'été humide, il ne faut pas le louper! Le Luchonnais je ne connais pas, un coup d’œil dans les 100 plus belles pour déjà donner pleins d'idées et de projets!
Julien est disponible est partant pour 4 jours de montagne, on se retrouve à Toulouse et c'est parti pour les Granges d'Astau. On opte pour le refuge du Portillon pour sa proximité vers tout les sommets du massif, on sera vraiment pas déçu: Régis et son équipe nous accueil comme des amis, on passera de supers moments là haut en leur compagnie!
La montée est longue et avec 4 jours de vivre le sac nous écrase littéralement!

Le lendemain nous partons pour la voie Ravier au grand Quayrat, 500m en TD. Une voie historique ouverte en deux fois, d'abord le 14 juillet 1955 jusqu'aux schistes médians par les frères Ravier. Puis P. Bonnenfant, P. Bouchet, Jean et Pierre Ravier des schistes au sommet le 7 septembre 1966.

Le dièdre de 5 mètres 

Début du second ressaut: beau rochet, belle dalle.

En partant du Portillon nous marchons juste demi heure à l'horizontale pour rejoindre l'attaque. Un gros cairn marque le départ de la voie. L'itinéraire est évident et astucieux dans du bon rocher en général! Nous mettons 5 heures pour atteindre le sommet sans encombre. La descente par la voie normale est bien cairnée, simplement nous coupons à vue vers le Portillon dès que possible: 1h.



Partie haute, plus de difficulté et corde tendue vers le sommet

Une superbe voie sur un sommet emblématique du Luchonnais: à faire! Côté matos un jeu de friends et de cablés, il y a pas mal de matériel en place. 50 mètres de corde suffisent. Ça fait en grosses.


6 août 2014

Verticualidad, Ordesa


Jo dans L2

Ça faisait longtemps qu'on avait pas grimpé ensemble avec Joseph, on a remis ça à Ordesa avec Verticualidad ! C'est une belle voie, qui propose de jolie passage et surtout une bonne montée de stresse dans cette longueur du toit! Énorme ambiance, le vide se fait sentir et j'avoue que j'étais pas hyper bien... ça faisait longtemps!
On a pas enchaîner, c'était un peu humide... (c'était surtout trop dur et impressionnant, cherche pas d'excuse!).
Merci mec, c'était un bon moment!

Verticualidad est une voie ouverte par Arnaud Guillaume et Christian Ravier les 7 et 8 juin 2005. Elle fait 350m, une longueur de 7b+ ou 6c/A1, 6c obligatoire.

Pour le matériel nous avons utilisé:
Un jeux de camalot du 0.3 au 3
doubler vert et rouge
Jeux d'aliens
Quelques micros en plus
Pas de câblés.
Nous avons hissé, pas de problème!

Longueur du toit, impressionnante!